Après plus d’un an de préparation, ils sont enfin partis...

19 octobre 2020

Déroulé de la journée

Ce matin dès 7h, les différentes familles ont dit à bientôt à leurs jeunes pèlerins, les bus ont quitté le diocèse vers 8h30. Dans la bonne humeur, les pèlerins confièrent leur pèlerinage à Dieu et récitèrent un chapelet. Les bus se sont ensuite regroupés sur l’aire d’autoroute de Fabrègues et sont, après une petite pause-café, repartis à 10h30 en convoi direction Lourdes. Pendant ce long trajet les animateurs ont diffusé un film sur la vie de Sainte Bernadette Soubirous.

Après plus de 300 km, nous sommes enfin arrivés sur l’aire de Port-Lauragais pour déjeuner. Nous sommes repartis à contrecœur dans nos bus respectifs vers 14h. D’ici à l’arrivée à Lourdes, il restait plus de 200 km à parcourir sans s’arrêter - autant dire que la plupart des pèlerins ont choisi la sieste comme moyen de distraction.

A 17h, nous sommes héroïquement arrivés tout fiers dans Lourdes. De ce fait, les staffs ayant reçu leurs magnifiques chasubles bleues durent aider les pèlerins lors du déchargement des bagages dans les 4 différents hôtels. Les cinquièmes tout fiers, ont pris la route de leurs chambres, portant leurs lourds bagages dans les escaliers… Entre 17h et 19h, les pèlerins ont organisé leurs chambres et ont assisté à un briefing sur le déroulement de la semaine et sur le protocole sanitaire très strict et sur le port du masque.

(Pour les parents inquiets : les enfants doivent avoir tout le temps un masque, sauf dans la chambre et lors des repas, qu’ils changeront 3 fois par jour. Pour accompagner cela, ils devront respecter les distanciations sociales et utiliser régulièrement du gel anti-bactérien. Mais de toute façon ce ne sera pas utile car l’Esprit Saint les protège du méchant Covid-19.)

A 19h précises, la cloche sonna, les pèlerins se précipitèrent alors sur leurs assiettes et dévorèrent leur repas avant de prendre la route de la veillée.

Interviews des jeunes

Juliette a 12 ans, elle est en cinquième au collège Saint-Louis à Orange. Elle a entendu parler du pèlerinage à Lourdes par ses frères et sœurs qui y ont participé avant elle. Elle s’est principalement inscrite au pèlerinage pour passer du temps avec ses amis. Elle souhaite ramener de l’eau pour sa famille et recevoir les grâces de l’esprit Saint. Elle est très contente à l’issue de cette première journée car elle a pu parler de longues heures avec sa meilleure amie dans le car. Elle souhaiterait faire de nouvelles rencontres et nouer de belles amitiés. Cependant elle est déjà bien entourée de ses amis. Elle voit la prière comme un ‘’rituel’’ très important car elle apprécie prier pour ses proches. Elle a déjà rencontré Jésus lors d’une prière le soir, où elle a senti une force indescriptible.

Hanna est en cinquième au collège Jean Giono d’Orange. Elle vient de fêter son douzième anniversaire. Elle a souhaité s’inscrire au pèlerinage car elle souhaitait revivre le superbe moment qu’elle avait passé l’an dernier avec sa grand-mère à Lourdes. Elle y va aussi pour préparer sa profession de foi. Elle a trouvé cette première journée ennuyeuse car rester immobile dans un bus lui est insupportable. Elle part à Lourdes avec ses 4 meilleurs amis et son groupe d’aumônerie. Elle prie régulièrement et trouve cela important pour remercier Dieu de l’aide qu’il lui apporte pour surmonter les difficultés de la vie quotidienne. Elle a déjà ressenti la présence du Saint Esprit lors d’une prière où elle ressentit une chaleur au plus profond de son cœur.

Interviews des staffs : Clément et les jumelles Sarah et Cassandra

Ils se sont engagés en tant que staffs car ils en ont entendu parler lors du pèlerinage de sixième et aussi à l’aumônerie communale. Ils ont été motivés par la bonne ambiance qui règne chez les staffs et par la superbe expérience qu’ils ont vécue en sixième lors de leurs propres pèlerinages. Ils apprécient aussi le côté responsable et indépendant du rôle de staff. Ils recherchent un moment calme, de focus sur eux-mêmes et du bien-être dans le tumulte de l’année scolaire.
Ils trouvent que le port du masque en continu et que le protocole sanitaire qui nous est imposé comme par exemple, de rester tout le temps à la même place lors des repas et dans les mêmes groupes durant toute la semaine, limite grandement l’intégration de nouveaux staffs et créera des ‘’groupes’’ au détriment du groupe global. Ils veulent malgré tout essayer de se faire des amis. Ils n’aiment pas trop la prière personnelle et préfèrent faire des bonnes actions et faire plaisir à leur prochain. Ils affectionnent aussi les temps spirituels et les témoignages mais seulement avec leurs compagnons d’aumônerie.

Clément a vécu une grande rencontre avec l’Esprit Saint, il fut jadis pris en stop par 2 automobilistes qui ont même fait un détour pour le ramener chez lui et ils lui ont dit « On fait ça pour toi aujourd’hui et on espère que tu feras la même chose demain pour ton prochain. » Ils étaient également très pieux.

Sarah a vécu une expérience très troublante avec une intervenante d’une communauté lors du staff campus 2020. Elle lui a apposée les mains sur la tête durant un temps spirituel. Et Sarah s’est demandée ce qu’elle faisait et la dame lui a dit une chose que seulement elle ou Dieu était en mesure de connaitre. Elle fut très troublée par cette expérience atypique.

Nous vous souhaitons une bonne journée !

On vous donne rendez-vous

Article rédigé par Alexandre Dury, staff Média, 16 ans.