Entre Jésus et Sainte Bernadette...

20 octobre 2020

Déroulé de la journée 

Ce matin, les pèlerins se sont réveillés vers 6h ; encore tout somnolants, ils se rendent au restaurant de l’hôtel pour dévorer leur petit-déjeuner. Ensuite vers 8h, les pèlerins ont rejoint les staffs dans la basilique pour la messe de rentrée et pour la photo de groupe sur l’esplanade de la basilique. Puis les pèlerins se sont séparés en 3 groupes distincts. Le premier groupe a suivi un atelier sur les pas de Bernadette en visitant le moulin de Boly et le cachot. Les membres du second groupe ont suivi une préparation à la confession puis se sont confessés, tandis que le troisième groupe entamait un chemin de croix dans la butte surplombant le sanctuaire…

Les pèlerins ont pris leur déjeuner vers 12h30, et, après une courte sieste, ont rejoint leurs activités de l’après-midi. Le premier groupe a suivi la préparation pénitentielle, puis les confessions avant de prendre la route du chemin de croix. Le second groupe a lui commencé par le chemin de croix avant d’enchainer sur le geste de l’eau, un rituel qui remplace les piscines. Le troisième groupe a commencé par les pas de Bernadette avant de suivre également le geste de l’eau. Le diner s’est tenu vers 19h30. Ensuite, les pèlerins se sont rendus vers la veillée dans la bonne humeur ; mais la fatigue se fait ressentir. La veillée a comporté de nombreux chants et activités sur le thème des vertus théologales. Puis vers 22h, alors que les pèlerins étaient bien fatigués, ils purent enfin regagner leurs hôtels. 

Témoignages des pèlerins

Loris est en quatrième au collège Marie Pila à Carpentras. Il a retenu de Bernadette que c’était une femme très généreuse avec les plus démunis, son père préférait mourir de faim que de voir les autres affamés. Il a éprouvé beaucoup de joie, aujourd’hui, malgré le nombre réduit de ses amis qui sont partis à cause du Covid-19. Il a adoré les saynètes et les explications du père de Vaison-la-Romaine. Il a également aimé la veillée d’hier.

Nicolas a 12 ans, il est en cinquième au collège du Bon Accueil à Monteux. Selon lui, Bernadette a eut une vie très malheureuse mais elle a su garder la foi dans les épreuves et les difficultés de la vie courante. Elle fut également très travailleuse et s’inscrivit au catéchisme pour effectuer sa première communion. Il a bien aimé le trajet en bus et l’ambiance lors des chants et fut très fier de recevoir son premier chapelet. Il a bien aimé la visite du moulin de Boly, la maison de Bernadette.

Anah a 12 ans et est en cinquième à Orange. Selon elle, la station la plus importante du chemin de croix est la station où Jésus est crucifié car les hommes se rendent enfin compte qu’Il est le fils de Dieu. Cette épreuve a dû être très difficile pour Jésus qui a porté sa croix sur plusieurs kilomètres, qui d’ailleurs représente l’ensemble des péchés de l’humanité. Pour elle, la confession est très importante car c’est le moment où l’on se purifie et se libère de ses péchés. Elle se confesse trois fois par an.

Anne-Solène est également en cinquième à Orange, elle a aussi 12 ans. Pour elle, la station la plus importante est la station où Jésus est crucifié ; cela prouve son immense courage, c’est aussi quelque chose que beaucoup d’êtres humains seraient incapables d’accomplir. Elle pense que ce fut très physique pour Jésus qui a dû se sentir abandonné lors de la longue marche en portant sa lourde croix. Selon elle, la confession est utile pour se sentir pur et libre, mais elle se confesse rarement car elle n’y pense pas et n’a pas le temps.

Jeanne est Orangeoise, elle a 12 ans. Elle est convaincue que la station la plus importante est la mise en tombeau de la dépouille de Jésus, cela signifie la mise en sécurité du corps de Jésus en attendant sa résurrection. Elle pense que Jésus a dû souffrir du rejet des hommes et a dû éprouver de la tristesse. Elle se confesse rarement mais elle croit que c’est important pour se purifier de nos péchés, et surtout de ceux que l’on fait inconsciemment et par omission.

Nous vous souhaitons une bonne journée !

On vous donne rendez-vous

Article rédigé par Alexandre Dury, staff Média, 16 ans.